Les Modèles Meteo



Température 19.3°C Humidité 84.0 % Pression 1013 hPa Vent 15 km/h Rafale 19 km/h Direction ESE (112) Pluviométrie du jour 0.0 mm



 

000webhost logo


Les Modèles Meteo





C’est quoi les modèles météo ?


Un modèle est un programme informatique complexe qui effectue , à partir d'un état initial donné, une simulation de l'état futur de l'atmosphère. Le produit de ce programme nous donne des valeurs météo (souvent représentées sous forme de cartes ou de graphiques) à differentes écheance.


A quoi ça sert ?


La réponse est simple, cela sert à prévoir le temps.

Pour l’instant toutes les données que nous avons vu dans les chapitres précédents (bases et initiation) permettaient de connaitre le temps a l’instant T et de prévoir celui-ci dans des échéances a très court termes.

Et bien les modèles météo vont permettre de tenter de prévoir le temps à partir de l’instant T jusqu'à une dizaine de jours.


Quelles sont les données d’entrée pour les calculs ?


Même si je ne connais pas le détail exact, toutes les données météorologique recueillies possibles (station météo terrestres et maritimes, satellites, radiosondage, radars…) correspondant aux normes,ainsi que le résultat de la simulation précédente corrigé par les observations peuvent être utiles pour ces calculs afin de connaitre l’état initial (T0) de la modélisation.


Quels sont les calculs de la modélisation ?


Encore une fois, je ne connais pas le détail de ces calculs. Je peux simplement dire qu’ils ont comme base différentes équations comme celle du mouvement, de la conservation de la masse totale, de l’état des gaz parfait et de la thermodynamique.


Combien de fois sont effectués ces modélisations ?


Cela varie selon les différents modèles mais dans l’ensemble plusieurs fois par jour. La sortie des résultats de la modélisation est appelée Run et est souvent noté avec un Z (c'est un grand Z pour l'heure Zoulou) ce sont les calculs faits avec les données de 12 heures UTC, c'est à dire le Temps Universel (TU) heure du méridien de Greenwich (GMT).

Exemple 12Z correspond à la sortie de 12h UTC (13 h locale en hiver, 14 en été) et 18Z à la sortie de 19h locale en hiver.


Qu’est que le maillage de la modélisation ?


Le maillage correspond au découpage du globe en trois dimensions (latitude, longitude et hauteur de l’atmosphère). Chaque maille (découpe) correspondra à un calcul. Donc plus les mailles seront petites et plus les modélisations seront précises et locales.

Il existe des modèles dit mailles fines (ou régionales) et des modèles grosses mailles (ou globaux).

Généralement, les modèles mailles fines correspondent à un découpage allant de 1 km à 5km (souvent exprime 0.01° et 0.05°). Les modèles globaux un découpage supérieur à 5km.


Pourquoi utiliser des modèles grosses mailles alors que les mailles fines sont plus précises ?


Plusieurs raisons à cela, plus les mailles sont petites, plus elles sont nombreuses donc beaucoup plus de calculs à réaliser ce qui peut mettre énormément de temps.

De ce fait les modèles mailles fines réaliseront des données a plus courte échéance et sur des régions moins étendue (d’où modèles régionaux).

A l’inverse, les grosses mailles auront des échéances beaucoup plus élevées et des régions beaucoup plus étendues ce qui permet de voir les phénomènes dans leur globalité.


Donc modèle mailles fines et grosse mailles et c’est tout ?


Non il existe aussi les modèles déterministes ou ensemblistes

Les modèles déterministe sont unique, issu d’un seul scenario de calcul.

Les modèles ensembliste sont issues de plusieurs scénarios de calcul issus d'un même modèle. Cela permet d’établir des tendances et des indices de confiance si tous les scenarios tendent vers le même résultat ou à l’inverse sont totalement différents.


Donc modèle mailles fines, grosses mailles, déterministe et ensembliste et c’est tout ?


Et bien non, il existe aussi différents modèles selon le pays de développement (avec des calculs différents). Par exemple pour la France, on peut utiliser des modèles Français ou bien des modèles Américains ou bien d’autre encore.

Cela fait qu’il existe un nombre très important de modèles disponible.

 

Mailles fines, grosse mailles, déterministe, ensembliste, Français, Américain, mais alors quel modèle utilise pour faire mes prévisions ?


Il faut mixer ! Et c’est bien là le jeu des prévisions ! Il ne suffit pas de lire une carte d’un modèle pour savoir le temps qu’il va faire demain ou dans  5 jours !

Il faut se faire son expérience pour savoir quel modèle a été plus performant dans telle situation et à tel endroit, se faire une idée sur les points forts et les points faibles des différents modèles (et la dessus il y a autant d’avis que de météorologue).

Evidemment pour commencer il n’est pas évident de mixer une dizaine de modèles différents pour sortir des prévisions. Je conseille de commencer avec deux mailles fines déterministes sur 3 jours que sont AROME (français) et WRF (américain) puis d’intégrer les grosses mailles ARPEGE (Français) et GFS (américain) et enfin l’ensembliste GEFS.


Il ne nous reste plus qu’à voir les différents paramètres que peuvent nous fournir ces modèles. Cela sera expliqué dans la rubrique suivante.


   

 







 

   Untitled Document
Attention, les donnees meteo publiees sur ce site sont issues d'une station meteo personnelle et sont donnees qu'a titre indicatif, elles ne peuvent en aucun cas etre utilisees pour garantir la protection des personnes ou de biens quelconques.

Passionné de Météo rejoignez le groupe sur Facebook Meteo amateur